L’agriculture biologique

Développée dans les années 1920 en Autriche, en Allemagne, en Suisse et en Angleterre, l’agriculture biologique a fait son apparition en France dans les années 1950.
C’est à partir de 1980 que la France a reconnu « une agriculture sans produits chimiques de synthèse » et homologué et harmonisé en 1981 les cahiers des charges privés existants. 1991 a vu l’adoption d’un règlement au niveau européen pour les productions végétales, élargi au secteur animal en 1999.

Quelques chiffres

– Sources : Agence Bio, Commission européenne, ORAB

En France (2018) :

2,0 millions ha engagés en production biologique (soit 7,5 % du territoire agricole français)
61 768 opérateurs certifiés : 41 623 producteurs (9,46 % des exploitations françaises)
16 651 transformateurs
7 114 distributeurs
545 importateurs

Marché de l’alimentation bio en France (2018) :

9,7 milliards d’euros (+ 15,7 % par rapport à 2017)
9,139 milliards d’euros (TTC) de consommation à domicile (+ 15 % par rapport à 2017)
555 millions d’euros (HT) d’achats par le secteur de la restauration hors domicile
155 347 emplois directs créés par la production biologique

Dans l’Union européenne (2018) :

12,8 millions d’hectares en production biologique
Près de 310 000 exploitations
Nouvelle-Aquitaine (2018) :
2nd région bio française en nombre de fermes et en surfaces conduites en bio, soit 7 % de la SAU totale de la région qui se rapproche de la moyenne nationale (7.55%).
Forte  hétérogénéité entre départements, les extrêmes allant de 3.58% de la SAU en bio pour la Charente Maritime jusqu’à 14.40% pour le Lot-et-Garonne.

Politiques Publiques

Le Plan Ambition Bio 2022 – Ministère de l’Agriculture via la DRAAF NOUVELLE-AQUITAINE souhaite renforcer les
moyens consacrés à la conversion :

  • 200 millions d’euros de crédits État ;
  • 630 millions d’euros de fonds FEADER,
  • et à compter de 2020, un apport de 50 millions d’euros par an par la redevance pour pollutions diffuses (RPD) ;
  • le doublement du fonds de structuration « avenir bio » géré par l’Agence bio, porté progressivement de 4 à 8 millions d’euros par an ;
  • une prolongation et une revalorisation du crédit d’impôt bio de 2 500 à 3 500 euros jusqu’en 2020.
    > Le Programme Ambition Bio 2022 (format pdf – 764 ko – 27/06/2018)

L’Agence Française pour le Développement et la Promotion de l’Agriculture Biologique (Agence Bio)
Créée en novembre 2001, elle est la plateforme nationale d’information et de développement de l’agriculture biologique française. Dès le choix de l’organisme certificateur effectué, tout opérateur doit notifier son activité auprès de l’Agence BIO, ce qui lui permet de figurer sur l’annuaire officiel des opérateurs en agriculture biologique.

 

Les Chambres d’agriculture France

Elle offre des services dédiés aux collectivités locales et aux filières. Elle propose depuis le 29 avril 2020 une plateforme extranet PROAGRI où sont concentrées toutes les informations réglementaires à destination des agriculteurs afin de mettre à leur disposition gratuitement l’information réglementaire essentielle sur la PAC, l’environnement et l’élevage. Avec la crise sanitaire du COVID-19, elles proposent par l’intermédiaire de TERRALTO, un appui aux collectivités locales pour permettre aux concitoyens de se nourrir en produits locaux, accéder à des produits frais et de qualité mais aussi pour aider les producteurs agricoles qui vendent en direct ou dans des circuits alimentaires de proximité.

> PROAGRI

 

La Fédération Régionale d’Agriculture Biologique de Nouvelle-Aquitaine
Sa mission est de rassembler et accompagner producteurs bio, acteurs professionnels, institutionnels, économiques & sociaux. Elle met à disposition du public une docuthèque  et publie le magazine Territoires BioLogiques, à destination des collectivités territoriales de la Nouvelle-Aquitaine avec pour objectif de diffuser par grandes thématiques des retours d’expériences de territoires passés en bio. Tous les numéros sont accessibles en ligne. Pour les collectivités, il est possible de s’abonner par email à cette publication.

> La Fédération

[pdf id=759]

 

INTERBIO Nouvelle-Aquitaine

Association interprofessionnelle bio régionale. Elle rassemble plus de 250 organisations et opérateurs membres. En juin 2018, INTERBIO Nouvelle-Aquitaine a lancé le Club des Financeurs des Entreprises Bio de Nouvelle-Aquitaine, qui est la première déclinaison régionale du Club des financeurs mis en place par l’Agence Bio. En outre le label Territoire BIO Engagé est la première démarche de labellisation bio des collectivités territoriales proposée en France. La marque Bio Sud Ouest France est gérée par l’association et est soutenue par le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. Elle fait partie des actions prioritaires retenues dans le Pacte Régional Bio signé entre les Pouvoirs Publics et la profession bio.

> Les actualités de l’association INTERBIO Nouvelle-Aquitaine : outil au service des entreprises bio de la région – Agenda [en ligne]. [s. d.]. [Consulté le 4 mai 2020].

 

ORAB

L’Observatoire régional de l’agriculture biologique partagé a été mis en place en Nouvelle-Aquitaine depuis 2017. Les signataires aux côtés de l’Agence bio sont l’association INTERBIO Nouvelle-Aquitaine, la Chambre régionale d’agriculture, la Fédération régionale agriculture biologique (FRAB), et la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF).

> Le Panorama de l’agriculture biologique régionale 2018 (format pdf – 16.9 Mo – 23/10/2019) : description au niveau départemental et régional, analyse des dynamiques de conversion et données filière par filière.

[pdf id=761]

 

Autres ressources en ligne

Agriculture Biologique

Agriculture biologique : quelle règlementation ?

Le cahier des charges – Produire Bio