Issue de rapports et d’études scientifiques, une synthèse des impacts écologiques et sociaux et dont voici un aperçu, le document intégral est téléchargeable.

+ 146% : augmentation de la concentration atmosphérique de CO2 par rapport aux niveaux préindustriels
+58% : augmentation des émissions de CO2 dans le monde entre 1990 et 2014, mais seulement de 15% par habitant. Est-ce l’augmentation de la population ou les modes de vie qui ont le plus d’ impact ?
+ 40% : augmentation des émissions de CO2 depuis 2002.
+ 0,8 à 1,2°C augmentation depuis 1880 de la température moyenne de la surface terrestre
À +2°, 28% de la population mondiale sera en situation de péril vital.

Les GES

La vapeur d’eau, qui fluctue entre 0,4% et 4%, est le principal gaz à effet de serre présent dans l’atmosphère.
100 ans pour que le Dioxyde de carbone (CO2) disparaisse de l’atmosphère,
☞ 12 ans pour que le Méthane disparaisse de l’atmosphère, ce gaz à effet de serre est 28 fois plus puissant que le CO2,
☞ 12 ans pour que le Chlorodifluorométhane disparaisse de l’atmosphère, ce gaz est 1810 fois plus puissant que le CO2,
☞ 3200 ans pour que l’Hexafluorure de soufre disparaisse de l’atmosphère, ce gaz à effet de serre est 22800 fois plus puissant que le CO2,
114 ans pour que le Protoxyde d’azote disparaisse de l’atmosphère, ce gaz à effet de serre est 298 fois plus puissant que le CO2,
100 ans pour que le Dichlorodifluorométhane disparaisse de l’atmosphère, ce gaz à effet de serre est 10900 fois plus puissant que le CO2,
50000 ans pour que le Tétrafluorométhane disparaisse de l’atmosphère, ce gaz à effet de serre est 7390 fois plus puissant que le CO2,

En 2016, les émissions de CO2 dans le monde étaient de
16999 Gt en Asie,
6138 Gt en Amérique du Nord,
6067 Gt en Europe et ex-URSS,
2911 Gt au Moyen Orient et Afrique du Nord,
694 Gt en Afrique sub-saharienne,
461 Gt en Océanie.

80% des insectes ont disparu depuis 1990 en Europe.
60% : diminution des populations d’animaux sauvages de la planète (oiseaux, mammifères, poissons, amphibiens, reptiles) en 50 ans, un rythme 100 à 1000 fois supérieur au taux naturel.
1 espèce d’oiseau sur 8 est menacée d’extinction sur notre planète.
95% des animaux marins ont ingurgité des déchets plastiques. Le plastique est désormais présent dans 88% de la surface des océans.

62% de l’eau potable provient des eaux souterraines (nappe phréatique superficielle et profonde) et 38% des eaux superficielles (torrents, rivières, lacs)
19% des ressources mondiales en eau douce est consommée par l’industrie,
10% des ressources mondiales en eau douce est consommée par l’énergie.
80% des eaux usées mondiales sont rejetées dans les cours d’eau, lacs et les rivières sans traitement préalable
50% des terres émergées habitables de la planète sont utilisées pour l’agriculture
77% des terres agricoles mondiales sont utilisées pour l’élevage (40 millions de km2).
50% des émissions de CO2 du secteur industriel proviennent de la fabrication d’ammoniac, de ciment, d’éthylène et d’acier
1 : l’industrie du pétrole est la plus émettrice de C02,
2 : l’industrie textile est la 2ème industrie la plus polluante dans le monde avec 1,2 milliard de tonnes de CO2 par an, soit plus que l’ensemble des émissions du transport maritime et aérien international combinés,
15% du tissu fabriqué est jeté à la poubelle,
20% des eaux usées mondiales est due à l’industrie de la mode, l’industrie du textile est le plus grand employeur du Monde avec 23,6 millions de personnes.

 

[pdf id=1221]